Papineau-Histoire-Qc.ca
LES PAPINEAU DU QUÉBEC 
                    et d'ailleurs
Première génération:
Samuel Papineau dit Montigny (1670-1737)
 

1.7.7 Les Papineau de Bordeaux et de La Rochelle

Parmi les Papineau traversés en Amérique au 17e siècle, nous avons trouvé le certificat du baptême le sept juillet 1648 à Bordeaux, de Anne Papineau Lamarque, fille de Marie Papineau mariée à Louis Lamarque.

Port de Bordeaux en 1759.     Joseph Vernet, Musée de la Marine, Paris.
Marie est la fille de Louis Papineau, marchand de Bordeaux, qui a obtenu des lettres de bourgeoisie en 1605. Marié à Jeanne Dautièges, ils ont aussi trois fils, dont  Olivier que l'on trouve conseiller du roi et banquier à La Rochelle, fonctions aussi occupées plus tard par son fils célibataire Pierre-Louis.

Anne Papineau Lamarque avait sans doute fait la traversée vers 1658-1660 avec son frère Jacques, dont nous avons aussi copie de l'acte de baptême en 1643 à St-André de Bordeaux.    Elle est diplomée du couvent des Ursulines de Québec en 1662, fondé en 1639 par mère Marie de l'Incaarnation. À l'âge de 18 ans, En 1666, elle marie Charles Testard dit Folleville. Lui aussi était arrivé ici avec son frère militaire, Jacques Testard de La Forêt et une soeur, Jeanne, mariée en 1662 à François Lebert, aussi originaire de Rouen.
La famille Testard donnera à la Nouvelle-France de très grands militaires: Gabriel Testard de La Forêt,décédé dans la prison de Londres, son frère, Jacques Testard de Montigny et son fils Jean-Baptiste Philippe Testard de Montigny, ces deux derniers,  dont nous avons le portrait, ayant mérité la Croix de Saint Louis, la plus haute décoration militaire française.
Les appellations La Forêt, Folleville et Montigny sont tirées des noms de places des environs de Rouen d'où est originaire la famille Testard.

Cathédrale de Rouen
"Anne Papineau Lamarque Testard de Folleville" qui était devenue aubergiste à Ville-Marie sera une des héroïnes de la thèse de doctorat du regretté ethnologue Robert-Lionel Séguin: Les moeurs libertines en Nouvelle-France.
 

La fameuse auberge pourrait apparaitre sous le nom de FOLLEVILLE sur la carte de Montréal de 1702 du terrier des Sulpiciens, seigneurs de l'île. Elle est située à la Coulée St-Jean, mitoyenne du petit fort Gervaise, donc à Pointe-aux-Trembles .
Ils auront de très nombreux descendants dont certains adopteront le patronyme de la grand-mère Papineau. Quelques uns sont aux USA, dont Anthony Papineau, celui qui a construit le site généalogique Papineau le plus complet sur le web: http://www.papineaufamily.com/familytree.html
SUITE >>>