Acte de mariage de Samuel Papineau dit Montigny et Catherine Quevillon
 
 en l’église de Saint-Joseph à la Rivière des Prairies en l’isle de Montréal

 le lundi 16 juin 1704.     (transcription de l’original aux Archives nationales du Québec à Montréal)

 “Le seizième jour du mois de Juin de l’année mil sept cent quatre, après la publication faite des bans de mariage entre Samuel Papineau dit Montigny, fils de Samuel Papineau et de Marie Delain ses père et mère de la ville de Montigny en la province du Poitou dans le royaume de France. Le dit contractant demeurant à la Coste de St-Michel de la paroisse de Ville-Marie en l’isle de Montréal et Catherine Quevillon fille de feu Adrien Quevillon et de Jeanne Hunault ses père et mère de cette paroisse, veuve ci-devant de Guillaume Lacombe (dit St-Amant).
 
 Les premiers bans publiés le premier de juin, le second le huitième du même mois, le troisième  le quinze du dit mois, les jours de dimanche à la messe de la paroisse après avoir reçu le témoignage de la publication des dits bancs dans la paroisse de Ville-Marie et n’avoir découvert aucun empêchement.

 Le sousigné prêtre desservant la paroisse St-Joseph de la Rivière des Prairies les ay (ai) mariés selon la forme prescrite par la Sainte Église en présence de Pierre Laurin assistant le dit époux, de  Pierre Taillefer, beau-père de la ditte épouse, de Jean B. (Baptiste) Quevillon son frère, de Charles Dazé son parrain, de M Françoise Hunault sa tante et de Marie Perthuis sa marraine, témoins à ce requis.
Pierre Laurin, Jean B. Quevillon, le marié et la mariée ont déclaré ne scavoir signer, les autres ont signé avec moy”.

  (signatures)        Charle Dazé
                            Françoise Huno (Hunault)
                            Catherine Perthuis

                            Bouffandeau, prêtre